Venez découvrir notre nouveau spectacle familial

Les évadés du bataillon


Une nouvelle page d'histoire s'ouvre pour vous conter et partager notre théâtre: des livres à la scène et de la scène au public.

Bienvenue!

Dans le rang !
Quoi dans le rang ?

Ils sont quequ'z'uns, juste quequ'z'uns et ils veulent pas s'y mettre dans le rang!
C'est quand même pas une poignée qui va mettre le bazar !

Bah si !
Et hétéroclites avec ça !
Des comédiens suisses, des metteurs en scène belges, parisiens, une libraire bretonne et j'en passe.
C'est culotté, ça alors !

Mais bon... ils veulent pas se mettre dans le rang ces fous là, ils sont partis, ils ont quitté le bataillon, évadés, pfuitt !

Et pourquoi ? Pour une compagnie ? Ah c'est sûr, une compagnie, ça vaut bien dix bataillons, voire mille !

Fous.

Oui mais, dans une compagnie, on peut rêver, on peut réfléchir, rire, pleurer, s'interroger, dans une compagnie on peut penser.
Et puis surtout, on peut partager, avec un public, c'est pas rien ça ! Mais il sera quoi le public, lui, hein ?

Libre.

Floriane Boussion, membre de la compagnie



ADHESIONS 2016


Notre équipage s'embarque dans de nouvelles aventures... et vous?
Pour que notre compagnie devienne grande, nous avons besoin de vous.
Aujourd'hui, nous vous invitons à monter à bord.

Devenir adhérent, c'est recevoir une Newsletter, des informations en avant-première, et d'autres surprises (tarifs préférentiels, événements...). C'est aussi aider la création de demain.

La cotisation annuelle est de 5 euros. En versant cette somme, vous serez membre adhérent de la compagnie. Vous pouvez également devenir membre donateur en versant la somme de votre choix pour soutenir notre prochaine création.
Téléchargez le bulletin d'adhésion que vous pourrez nous renvoyer avec un chèque par courrier, à l’adresse indiquée.

En espérant vous retrouver bientôt parmi les membres de notre équipe, nous vous adressons nos salutations les meilleures, et d'avance un grand MERCI.


LA COMPAGNIE


PRÉSENTATION

Les Evadés du Bataillon est une association loi 1901.
Comme son nom ne l’indique pas, c’est une compagnie de théâtre
évadée d’un bataillon armé pour troquer fusils et arbalètes contre le masque et le costume.
La compagnie est née d’une de ces nuits d’insomnie ou l’on sent poindre une idée et le besoin de la deviner, de l’attraper et de la réaliser.
De l’idée nait le spectacle, et de l’association des artistes pour ce spectacle nait la compagnie : metteurs en scène, comédiens, scénographes et dessinateurs…
Nous sommes des artisans du théâtre.

Nous cherchons à rencontrer tous les publics. Mais surtout à trouver les mots justes et les bonnes manières (qu’il ne faut pas perdre) pour réfléchir à notre monde et son fonctionnement. La magie du théâtre, c’est d’ouvrir une boîte à questions qu’on ne se serait pas posées si l’on n’était pas venu.

Nous sommes là pour explorer, voyager avec des spectateurs qui manquent un peu d’air dans la vi(ll)e, et qui ont besoin de sentir que la curiosité n’est pas un vilain défaut !

Théâtre, animation, lectures, ateliers et rencontres dans la ville : voilà notre nouvel espace de liberté.


L'ENJEU, LE PROJET

Créer des spectacles pour faire rêver et réfléchir, pour voyager et se questionner. Créer un dialogue avec le public, créer un espace où tout est possible. Un théâtre qui s’explore à travers l’Histoire et les légendes, la littérature et la société.


LES MOYENS

Les livres, la plume et l’échange d’idées sont au rendez-vous pour la création, rendez-vous auquel on peut croiser les auteurs, comédiens, metteurs en scène et administrateurs qui travaillent ensemble. Bientôt, des techniciens rejoindront notre équipe car deux pièces sont déjà en préparations pour 2016.
Aussi, la rencontre avec les enfants, -notre public et notre source d’inspiration- est au cœur de notre travail.

Joëlle Luthi

comédienne et coordinatrice artistique

Née à Genève, Joëlle Luthi a pratiqué pendant dix ans le théâtre à l’école du Théâtrochamp avant de se lancer dans une formation professionnelle au Conservatoire de musique de Genève. Elle termine ses études de théâtre à la Sorbonne Nouvelle tout en suivant également une formation de jeu dans l’école de la compagnie du Vélo Volé, sous la direction de François Ha Van.
En 2012, elle créé son premier spectacle, Contes Clownesques : le bonheur est au bout de la rue, primé au festival Ici & Demain.
Elle rencontre ensuite Sarah Mesguich qui lui offre de jouer le rôle-titre de sa nouvelle création: Pinocchio, d’après l’étrange rêve de Monsieur Collodi, qu'elle joue au Lucernaire, puis en tournée dans toute la France.
Elle reprend aussi le rôle de Minouche dans Eby et la Petite au Bois Dormant ainsi que le rôle de Eby dans Eby et son petit chaperon rouge, de Laurent Montel et Sarah Gabrielle mis en scène par Sarah Mesguich.
En 2012, elle travaille avec Daniel Mesguich pour une lecture radiophonique d'Antoine et Cléopatre, puis interprète en 2014 le spectre dans Hamlet de Daniel Mesguich au Théâtre de l’épée de bois. En 2015, elle joue le rôle titre dans « Zazie dans le métro » au théâtre du Lucernaire sous la direction de Sarah Mesguich.

Sarah Mesguich

metteure en scène

Après des études de philosophie à la Sorbonne, Sarah Mesguich intègre le Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris, dans les classes de Stuart Seide, Jacques Lassalle et Patrice Chéreau (diplômée en 1999), elle entame alors une carrière de comédienne.
Au théâtre, elle joue, notamment sous la direction de Frédéric Klepper, Jean-Claude Fall, Daniel Mesguich, Patrice Chéreau, Alain Zaepffel, William Mesguich, Gilles Gleizes, Elisabeth Chailloux, Marie Frémont,… dans une quarantaine de pièces.
Au cinéma et à la télévision, elle apparaît notamment au générique de films signés Patrick Schulmann, Michèle Ferrand-Lafaye (New York 1935, grand prix et prix du public au festival de Brest et prix du court-métrage au festival du cinéma féminin de Digne, 1989), James Ivory, David Faroult, Marco Pico, José-Maria Berzosa, Alain Nahum, Maurice Dugowson, Philippe Triboit, Stéphane Kurc, Pierre Aknine, Nina Companeez…
Après avoir travaillé le chant et la voix avec Nicole Fallien et Alain Zaepffel, elle se produit dans trois tours de chant originaux (paroles de Xavier Maurel, musique de Luce Mouchel et Romain Dudek) en 1996, 1997 et 2002.
Elle participe régulièrement à des dramatiques radiophoniques - Antoine et Cléopâtre, Titus Andronicus, Hamlet de Shakespeare (France culture) et des lectures de textes en public.
En 2002 elle se lance dans la mise en scène et dans l’écriture en créant Envoûtement, puis en 2004, Hänsel et Gretel d’après les frères Grimm.
En 2006 elle crée la Compagnie du Théâtre Mordoré et écrit avec Laurent Montel et met en scène Éby et son Petit Chaperon Rouge (premier spectacle d’un triptyque Les Aventures d’Eby).
En 2008, elle est collaboratrice artistique sur le spectacle Du Cristal à la Fumée au Théâtre du Rond-Point puis elle met en scène Daniel Mesguich dans Phasmes au Théâtre du Rond-Point également. La même année elle écrit avec Laurent Montel et met en scène le deuxième volet des Aventures d’Éby, Éby et le Mangeur de Contes, puis en 2009 le dernier volet, Éby et la Petite au Bois Dormant.
C’est en 2009 qu’elle prend en charge une classe amateur au Lucernaire avec laquelle elle crée chaque saison un spectacle (Hamlet sur le fil- Shakespeare au spectacle de l’autre- Zeus, mon mari- Petits bouts de nous – Vous émois ).
En 2010, elle est collaboratrice artistique pour le Bel Indifférent de Jean Cocteau suivi de La Charlotte de Jehan-Rictus, au Théâtre du Lucernaire. La même année, elle met en scène Le Chant du Cygne de Tchekhov qu’elle adapte et joue pour une quarantaine de représentations à Paris. Enfin, elle joue Agatha, dans Agatha de Marguerite Duras, mis en scène par Daniel Mesguich au Théâtre du Chêne Noir à Avignon, puis en tournée en France.
En 2012, elle crée Pinocchio d’après l’Etrange Rêve de Monsieur Collodi qu’elle adapte et qui s’est joué toute la saison au Théâtre le Lucernaire, elle intègre l’école Cours Florent pour y enseigner l’art dramatique aux élèves de troisième année. Pinocchio est en tournée Nationale pour plus de soixante représentations depuis la rentrée 2013 et continue son périple la saison 2014/15 pour une cinquantaine de représentations.
Elle est au Festival d’Avignon, au Théâtre du Chêne Noir, l’été 2014, comme collaboratrice artistique pour Trahisons de Pinter et à la Cartoucherie, comme comédienne, à la rentrée 2014 dans Hamlet de Shakespeare mis en scène par Daniel Mesguich.
Sa dernière création, dont elle signe l’adaptation et la mise en scène, Zazie dans le métro, d’après Raymond Queneau, se joue au Lucernaire de janvier à mai 2015, avant de partir en tournée nationale. Et se jouera au festival d’Avignon 2016 au Théâtre des trois soleils.
Elle sera sur la scène du Chêne noir cet été au festival d’Avignon, dans Le prince travesti de Marivaux dans lequel elle jouera la princesse.

Amélie Saimpont

comédienne

Amélie débute à l’âge de cinq ans par la danse et participe trois années plus tard au Concours International de Claquettes de Bourg la Reine dont elle sort lauréate exequo. En 2001, alors agée de douze ans, elle participe à l’émission de télévision« Graine de star » – et danse des claquettes en solo et en duo. Elle participe au casting de la Comédie Musicale « Emilie Jolie» de Philippe Chatel, organisée par la chaîne de télévision M6 et gagne la 1ère place. Elle interprète le rôle d’Emilie Jolie aux Théâtres Mogador et Grand Rex à Paris pour de nombreuses représentations en 2002.

En quête d’une formation de comédienne après son baccalauréat, elle décide en 2009, de rentrer au Cours Florent pour y approfondir le théâtre, le chant, la danse et la comédie musicale. Elle suit les enseignements de professeurs tels que Cyril Anrep, Muriel Solvay, Sarah Mesguich (Théâtre), Laurent Austry et Emmanuel Dahl (Chant) ainsi que Michel Durand (Danse).

Entre temps, elle intègre L’Académie Internationale de la Comédie Musicale où elle rencontre la metteure en scène Jeanne Deschaux qui la fera jouer dans le spectacle musical pour enfants « Le Livre de la Jungle ».

Elle prend part à l’aventure du Théâtre Mordoré pour sa création de 2015, Zazie dans le métro. Avec Charlotte Popon, elle y interprète La mère de Zazie, Mado P’tits-pieds, Marceline et La veuve Mouaque.

En 2015 également, elle reprend le rôle du Chat Botté dans le spectacle éponyme, mis en scène par Rebecca Stella.

Alexis Consolato

comédien

Élèves des cours Florent de 2010 à 2013 dans les classes de Laurence Côte, Stéphanie Duvivier, Michèle Harfaut et Sarah Mesguich. Il suit aussi des cours d’improvisation aux côtés d’Estelle Bonnier-Belhadj et David Garel.

En 2012 il participe au Festival de théâtre de la Sorbonne en interprétant les rôles de M.Purgon et M. Diafoirus dansLe Malade Imaginaire de Molière, mis en scène par Michèle Harfaut et Augustin Le Contour. Il joue également en 2012 le rôle de M.Boulingrin dans la pièce de Georges Courteline Les Boulingrins. Puis en 2013 avec Matthieu Delaunay et Félix Di Giulian, avec qui il créé Le Très Tragics Théâtre, il travaille sur l’écriture, l’adaptation et la mise en scène de la bande dessinée : La Rubrique-à-brac de Marcel Gotlib. La même année il interprète le rôle d’un Monsieur Loyal dans un conte pour enfants écrit par Roxane Armand, Les Oubliés.

On le retrouve ensuite dans le rôle d’Arlequin dans La Fausse Suivante de Marivaux, puis en 2014 dans Mais n’te promène donc pas toute nue ! de Georges Feydeau, mise en scène Éric Supply. Ce spectacle est sélectionné pour participer au 18e festival de Théâtre de Cabourg en avril 2014. Auteur, il participe à quelques scènes ouvertes parisienne avec ses sketches.

Pour 2015, il partage avec Tristan Willmott, le rôle de Charles pour la nouvelle création de la Compagnie du Théâtre Mordoré, Zazie dans le Métro. Au mois de juillet, il part à Avignon pour Le Prince Travesti, mis en scène par Daniel Mesguich, spectacle dans lequel il interprète le rôle de l’ambassadeur.

Florent Ferrier

comédien

Florent Ferrier a été élève à l’Ecole Supérieure d’Art Dramatique Pierre Debauche, dans les classes de Robert Angebaud, Françoise Danell et Pierre Debauche.

Au théâtre il est dirigé notamment par Dominique Lurcel, Pierre Debauche, Émilie-Anna Maillet, François Genty, William Mesguich, Daniel Mesguich, Laurence Andréini, Sarah Mesguich dans entre autres : La demande en mariage, La Mouette, Le Songe d’une nuit d’été, Ruy Blas, Beaucoup de bruit pour rien, Le Jeu de l’amour et du hasard, Du cristal à la fumée, Neige d’été, La légende des porteurs de souffle, La légende d’Antigone, L’Avare, Comme il vous plaira, Barbe Bleue…

Il reprend le rôle de Papy Georges dans Éby et son petit Chaperon Rouge et Éby et la Petite au Bois Dormant, et joue le méchant Carassorogh dans Éby et le Mangeur de Contes.

Il tourne dans Le Clown de Gonzague Defos De Rau, Mademoiselle de Jérémy Farley, Le plus grand acteur du monde d’Olivier Horlait, Ma raison d’être de Renaud Bertrand et Julie Lescaut d’Éric Summer… En 2012, il joue dans Hamlet de Shakespeare, mis en scène par Daniel Mesguich ; repris en 2014 au Théâtre de l’Epée de Bois, puis en tournée. En septembre 2015, il rejoue Eby et son petit Chaperon Rouge au théâtre le Lucernaire.

Alexandre Levasseur

comédien

En 2010, Alexandre Levasseur intègre les cours Florent dans lesquels il suit les cours de Hervé Falloux, Anne Suarez, Arnaud Viard, Jérôme Dupleix, Laurent Natrella et Sarah Mesguich.

En 2013, en fin de cursus il participe à la création du Collectif des Brochettes avec lequel il joue dans: – Peer Gyntd’Ibsen, mis en scène par Nicolas Janvier – La Journée d’une rêveuse de Copi, mis en scène par Loïc Bouadla –L’Oeuvre d’après Zola, mis en scène par Benjamin Leroul – Incorporation, écrit et mis en scène par Stéphane Calon. C’est avec ce collectif qu’il se lance dans l’écriture, la conception et l’interprétation de formats courts pour le web.

Nouvellement intégré dans la tribu du Théâtre Mordoré, il y prend le rôle du Type et du Flic, pour la création de 2015, Zazie dans le Métro. Au mois de juillet 2015, il joue Arlequin au théâtre du Chêne Noir dans Le Prince Travesti, mis en scène par Daniel Mesguich.

Yan Richard

comédien & boîte aux lettres

Yan entre en 1987 à l’école Théatrochamp, sous la direction d’Anoushka Chenevard-Sommaruga. Durant quinze ans, il joue dans de nombreuses créations, Tout le monde il s’aime de Liliane Roussy, Le Soldat de Paille d’Alain Sabaud et Alexis Chevalier, Les Chaises Musicales de Richard O’Donovan.

Il s’installe à Paris en 2003 et entre au cours Florent dans les classes de Xavier Florent, Jean-Pierre Garnier et Laurent Montel. Il y interprète notamment Puck dans Le Songe d’une Nuit d’Eté de William Shakespeare/mes Céline Texier-Chollet, Gino dans Ball-trap de Xavier Durringer/mes Julia Laurent et Iell dans Ruban Noir, de Sylvain Guichard.

Avec la Compagnie La Lanterne du Mulot, dès 2005, il assiste Céline Texier-Chollet, metteuse en scène, pour Carthage, encore de Jean-Luc Lagarce, puis de 2007 à 2009, il interprète le Jeune Homme dans La Peau d’Elisa de Carole Fréchette et Mascarille dans L’Etourdi de Molière.

Il joue également en 2009 Léo dans les Sept jours de Simon Labrosse de Carole Fréchette/mes Luc Dezel. En 2010, il rejoint la Compagnie 21 pour Music-Hall de J.L. Lagarce. En 2012, il rejoint la Compagnie Théâtre Mordoré pour Les Contes Gourmands et Pinocchio. Il lit Hamlet et Antoine et Cléopâtre de W. Shakespeare dans la traduction et la mise en voix de Daniel Mesguich avec le Théâtre de l’Étreinte.
Il joue ensuite dans plusieurs spectacles, à Paris à Avignon et en tournée, tels que Si je t'attrape, j'te mort, Le mariage nuit gravement à la santé et rejoint en 2014 l'équipe de Daniel Mesguich pour interpréter le rôle de Laerte dans Hamlet, au théâtre de l'Epée de bois.
Avec la compagnie 21, il monte également Le débit de pain, de Brecht, mis en scène par Sylvain Guichard.

Diego Vanhoutte

comédien & metteur en scène

Après un bac théâtre, Diego Vanhoutte poursuit sa formation au conservatoire national de Bruxelles ainsi que lors de divers stages tant en Belgique qu'à l'étranger et nourrit sa curiosité de méthodes aussi diverses que l'Actor Studio ou Meyerhold.

Depuis, il a joué dans de nombreuses pièces ("Le petit monde des courtisans" MES J.Neefs, "Ghelderodéo" MES J.Neefs, "Monsieur Malaussène au théâtre" MES S.Koplowicz, "Une table pour six" MES G.Wenders, "Les misérables" MES S.Shank, ...), crée et joue "Poésies Enchantées", spectacle à destination des écoles en tournée plusieurs années et, touche à tout, il réalise "Perdido", court-métrage plusieurs fois primés.

Parallèlement à sa carrière de comédien et ses envies de réalisation, il signe plus d'une dizaine de mises en scène dans des univers aussi différents que Victor Hugo, Karl Valentin, Georges Feydeau en passant par Dario Fo, Gilles Costaz ou encore Scarpetta.

Camille Ansquer

illustratrice & scénographe

Architecte et Scénographe, diplômée en 2007, Camille Ansquer s’est notamment formée auprès des scénographes Jaques Gabel et François Delarozière.
Elle débute en tant qu’assistante de Régis Vasseur, directeur technique d’Angers Nantes Opéra et sera invitée deux années consécutives à l’Atelier Opéra en Création dans le cadre du Festival International d’Art Lyrique d’Aix-en-Provence. En 2008, Camille signe la scénographie de Parasites de Mayenbourg, mis en scène par Philippe Calvario.
Par la suite, elle conçoit et réalise scénographies et costumes pour différentes compagnies théâtrales, aussi bien autour de textes classiques tels que Bérénice (Cie Tivoli Théâtre), Le chant du Cygne (Cie Théâtre Mordoré), que de pièces contemporaines écrites et réalisées par de jeunes compagnies telles que la Cie du Temps Masqué avec Hugobert & Michelin ou encore Barbès Café, création théâtrale et musicale du Cabaret Sauvage, ainsi que pour des spectacles jeune public comme Wanted ou l’histoire de L’enfant du fromager (Cie Ginko), Les Malheurs de Sophie et Un Bon Petit Diable mis en scène par Rébecca Stella, ou encore Pinocchio mis en scène par Sarah Mesguich (Th. du Lucernaire).
Elle s’engage aussi sur des créations mettant en scène des autistes comédiens (Un Mahâbhârata par la Cie Casalibus au Cabaret Sauvage) et des jeunes handicapés mentaux (L’Oiseau Bleu de M. Maeterlinck et Wendy & Le Pays Imaginaire). Parallèlement, Camille réalise les décors de plusieurs courts métrages, jusqu’à devenir assistante de la décoratrice Sylvie Olivé sur le téléfilm La Joie de Vivre, réalisé par Jean-Pierre Améris et sur le premier film de Guillaume Gallienne, Les Garçons et Guillaume, à Table !.
Elle est également l’assistante d’autres chefs décorateurs sur des films tels que Bowling, Boule & Bill et Jamais le 1er soir. Toujours auprès de Sylvie Olivé, Camille est brodeuse sur le décor de La Fausse Suivante de Marivaux, mis en scène par Lambert Wilson au Théâtre des Bouffes du Nord et, en 2012, assistante sur la scénographie du Corsaire, ballet créé et chorégraphié par Kader Belardi au Capitole de Toulouse.

Niels Gryspeirt

illustrateur

Né à Bruxelles, diplômé de l'institut saint-luc de Bruxelles en illustration.

Membre du collectif d'artistes pluridisciplinaires "nos restes" avec lequel il participe à différentes expositions en Belgique, en France ainsi qu'en Allemagne.
Pratique essentiellement la carte à gratter noire et fais des sculptures.

Travaille depuis une dizaine d'années comme accessoiriste et machiniste au théâtre royal de la monnaie à Bruxelles ainsi que régisseur pour la compagnie Panoptikum.

Floriane Boussion

trésorière et secrétaire

Vagabonde...
de la campagne yvelinoise à Avignon,
retour à Paris
et la Bretagne, enfin,
comme une terre promise.

Vagabonde,
de petits boulots en quêtes poursuivies,
Têtue.
Et puis libraire, enfin,
Alléluïa !

Posée,
la vagabonde vagabonde toujours.
De marchés en marchés,
Elle vends des livres magiques passés de mains en mains,
pour que vive l'esprit ceint de plaisir et de réflexion.
Amen !

Marie Melmoux

présidente

Diplômée en communication et violoniste, Marie Melmoux découvre le théâtre sur le tard. Après deux ans de formation professionnelle de jeu au Vélo Volé, sous la direction de François Ha Van, elle poursuit son cursus aux Enfants Terribles où elle enrichit son jeu et son écriture auprès de différents metteurs en scène comme Jacques Descorde, Abbes Zahmani, Jean-Michel Dupuis, et Jean-Bernard Feitussi.
Elle débute sa carrière de comédienne dans un spectacle jeune public, Bastien dans la lune, conte musical mis en scène par Ariane Dumont-Lewi, qui tourne encore à Paris et région parisienne. Elle joue aussi dans Les Fées ont soif, pièce féministe québécoise mise en scène par Marie Mainchin, et dans d’autres spectacles, principalement tournés vers le jeune public.
En 2015, elle se lance dans une formation pour aider les enfants en milieu scolaire grâce au jeu et au théâtre, avec le Théâtre de la Clarté de Boulogne.

Création 2016



Robinson Crusoé théâtre jeune public

Robinson Crusoé

la véritable histoire de mon père

Un spectacle familial à partir de 5 ans
Du 14 septembre 2016 au 29 janvier 2017
Mercredi à 15h, samedi et dimanche à 16h

Les Evadés du Bataillon s'associe à la Compagnie du Théâtre Mordoré et vous présente son nouveau spectacle !

Voilà une lecture rocambolesque du célèbre Robinson Crusoé de Daniel Defoe.

Eliott est un enfant différent qui parle un langage bien à lui. Depuis que sa mère n’est plus là, son monde est en crise car son père, lui, ne le comprend pas. Alors Eliott préfère lire et jouer. Son histoire préférée ? Robinson Crusoé.
Eliott aime laisser son imagination le faire voyager dans les livres. Mais attention aux rêves… Un jour, après une dispute avec son père, Eliott le voit emporté au large du monde par une terrible tempête.
Lorsqu’il se réveille, les murs de la chambre ont disparu, le lit n’est plus qu’une épave et le coffre à jouet est éventré sur le sable chaud…

Transportés par l’imagination de l’enfant sur l’île déserte de Robinson, Eliott et son père vont vivre des aventures hors du commun, pleines d’espoir, d’humour et de tendresse. Chacun ici pourra découvrir l’univers de l’autre. L’enfant sauvage deviendra-t-il alors un Homme civilisé ? Ou peut-être que c’est le père qui saura un jour retrouver son âme d’enfant.



Un texte de Sarah Gabrielle et Joëlle Lüthi, d’après le roman de Daniel Defoe – Mise en scène : Sarah Gabrielle Avec : Florent Ferrier et Joëlle Lüthi – Création lumière : Eric Pelladeau – Création sonore : Yann Galerne – Création vidéo : Yan Richard & Diego Vanhoutte – Création musicale : Thibault Marchal

Location : 01.85.08.09.50 – www.theatrelaboussole.com

 





CONTACTEZ-NOUS


Adresse :
19 rue Sextius-Michel - 75015 Paris

Email :
lesevadesdubataillon@gmail.com

Facebook :
facebook.com/lesevadesdubataillon








LES AMIS DES EVADES